Tout savoir sur le plantation du palmier

Tout savoir sur le plantation du palmier

Idéals pour apporter une touche d'exotisme au jardin, les palmiers se cultivent très bien en pleine terre. Découvrez les techniques utilisées pour planter votre palmier ainsi que la meilleure façon de l'entretenir pour qu'il pousse bien et soit en excellente santé.

Qu'est-ce qu'un palmier ?

Les variétés de palmier
Il existe deux grandes familles de palmier : le palmier classique et le palmier rustique. Ce dernier est celui qui nous intéresse, car c'est celui qui est le plus utilisé dans nos jardins. Dans cette catégorie, il existe plusieurs variétés :

  • Les palmiers bleus
  • Les palmiers à jupon
  • Le phœnix canariensis
  • Le palmier nain.

L'intolérance des palmiers
Bien que robuste en général, les palmiers sont sensibles à certains facteurs géophysiques et climatiques :

  • Le vent
  • Le soleil
  • Les embruns
  • Le froid
  • La transplantation

La température la plus basse supportée par les palmiers se situe entre -20 et -25 °C. La fourchette supérieure indique la mort de la plante.

Le palmier pour chaque climat
Le palmier le plus commun en France est le palmier chanvre. C'est une race résistante qui supporte les neiges et le froid extrême. Dans les pays nordiques, on plante une espèce extrêmement robuste : le rhapidohyllum hystrix qui peut survivre jusqu'à une température de -25 °C.

Comment planter le palmier ?

Quel palmier pousse en pleine terre ?
Seules quelques espèces poussent en pleine terre. Les Wagnerianus, le palmier chanvre et le trachycarpus fortuné var sont les races les plus utilisées dans la culture en pleine terre. Robustes et rustiques, ces derniers équipent la majorité des jardins botaniques en France. Ils peuvent survivre jusqu'à -18 °C.

La période de plantation des palmiers
En toute logique, les plantes vivaces se cultivent toute l'année. Les palmiers font exceptions à cette règle, car ils ont besoin d'un certain temps d'adaptation avant de pouvoir affronter une condition extrême. En effet, la saison idéale pour planter les palmiers se situe entre avril et mai.

Techniques pour planter un palmier en pleine terre
Il faut commencer par creuser une fosse de 50 à 100 cm de profondeur avec une largeur faisant 3 fois le diamètre de la motte. Puis, il faut apporter une couche de drainage de 30 cm et enfin mettre de l'engrais. Il faut faire en sorte que ces derniers soient en contact direct avec les racines. Attention, il faut éviter d'enterrer le collet.

Entretien du palmier
Le palmier se plait aussi bien en pot qu'en terre. Pour s'épanouir, il a besoin d'un sol drainant. Voilà pourquoi, il est indispensable de placer une couche de graviers ou de billes d'argiles au fond du trou de plantation avant de le planter.

L'arrosage du palmier
Le palmier nécessite un arrosage régulier, de préférence avec de l'eau à température ambiante. Celle-ci est mieux absorbée par ses racines. Pour les palmiers d'intérieur, une hygrométrie importante leur permettra d'avoir des feuilles luxuriantes. En effet, n'hésitez pas à brumiser le feuillage de temps en temps. Il faut toutefois éviter d'utiliser de l'eau glacée.